Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
Spectacles_Hyperion_Affiche

Hypérion 02/01/2015

Du 10 au 21 janvier prochain, le Théâtre National de Strasbourg propose Hypérion, une adaptation du roman de Friedrich Hölderlin (1770 – 1843).


Ce spectacle a été créé en juillet dernier, à l’occasion du Festival d’Avignon. Judith Balso et Marie-José Malis sont à l’origine de cette adaptation. « Je veux l’adapter parce que Hypérion est le roman écrit par un jeune homme au soir de la Révolution française pour qu’une nouvelle révolution de la jeunesse réussisse, précise Marie-José Malis. Parce que ce roman parle de la Grèce, de la révolution en Méditerranée. Parce qu’il est écrit par Hölderlin qui est un ange, l’inventeur d’une modernité véritable et le poète le plus haut. »

Ainsi, si la première partie d’Hypérion parait en 1797 et la seconde deux ans plus tard, c’est à la veille de la Révolution française qu’ Hölderlin débute la rédaction de l’ouvrage. Il s’agit de la principale œuvre en prose de ce poète et philosophe allemand. Hölderlin place son intrigue en Grèce antique, il s’intéresse à la lutte entre Grecs et Ottoman, montre le combat d’un peuple pour retrouver sa liberté. Plus précisément, il retrace les aventures d’Hypérion, un jeune grec particulièrement attaché à son pays, désireux de le libérer du joug étranger.  

Pour cette pièce, dont elle signe la mise en scène, Marie-José Malis réunit les comédiens de sa compagnie, La Llevantina, ainsi que de jeunes acteurs amateurs – parmi eux Pascal Batigne, Juan Antonio Crespillo et Victor Ponomarev.

 

 

Où et quand ?

 

Hypérion

 

Du samedi 10 au mercredi 21 janvier 2015

 

Théâtre National de Strasbourg

Salle Gignoux

1, avenue de la Marseillaise

67000 Strasbourg

 

Plus d’informations sur le site du TNS ou au 03 88 24 88 24

 

Autour du spectacle : « Pourquoi des poètes dans un temps de manques ? », rencontre avec Marie-José Malis et Guillaume Delaveau (metteur en scène, « Ainsi se laissa-t-il vivre ») le samedi 17 janvier à 14h30 au TNS pour interroger la place du poème au théâtre, les liens et interactions entre ces deux formes d’art.