Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
la vierge au buisson de roses martin schongauer

Les DNA voyagent dans un "micromusée imaginaire" alsacien 29/07/2014

Pendant l’été, les Dernières Nouvelles d’Alsace proposent une série d’articles culturels et artistiques autour de tableaux du XVe au XXe siècle qui ont marqué l’Alsace.

« L’Alsace en sept tableaux » invite à découvrir, dans l’édition des DNA du dimanche, un tableau qui a marqué l’histoire artistique et culturelle alsacienne. Plus que l’œuvre en elle-même, c’est tout le contexte, l’histoire du peintre et l’empreinte qu’a laissée l’œuvre qui sont passés au crible, pour le plaisir des lecteurs curieux d’histoire. Une véritable page de l’histoire de l’art alsacien dévoilée dans celles des DNA.

Pour la première édition de « L’Alsace en sept tableaux », les lecteurs ont pu découvrir La Vierge au buisson de roses de Martin Schongauer, peinture religieuse représentant la Vierge à l’Enfant exposée à l’Eglise des Dominicains à Colmar.

Le deuxième tableau mis en exergue dimanche 27 juillet est Le Retable d’Issenheim de Matthias Grünewald, cette œuvre considérée comme l’un des trois « piliers » du tourisme alsacien, après le Château du Haut-Koenigsbourg et la Cathédrale de Strasbourg. On y découvre l’histoire du peintre, Matthias Grünewald, son parcours et tout le contexte de création de l’œuvre. Cette riche présentation d’une œuvre et de son créateur est agrémentée d’une courte bibliographie pour pousser plus loin la découverte, ainsi que d’une précision sur le lieu actuel d’exposition de l’œuvre.

Une belle initiative pour se plonger dans l’œuvre artistique en Alsace et découvrir ou redécouvrir des peintres et leurs peintures qui ont marqué le paysage artistique et culturel alsacien à travers les siècles.

 

Prochain rendez-vous dimanche 3 août dans les DNA pour y découvrir La Corbeille de verres de 1644, du peintre strasbourgeois Sébastien Stoskopff. Pour les plus impatients, l’œuvre est exposée au musée de l’œuvre Notre Dame à Strasbourg.

 

Où et quand ?

 

Pendant l’été, tous les dimanches dans les cahiers « Région » des DNA.