Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

logo-bnu

La métamorphose de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg 01/12/2014

Après plusieurs années de travaux, la BNU vient d’ouvrir ses portes et accueille à nouveau une foule de lecteurs. Retour sur la transformation spectaculaire de cet édifice emblématique de la capitale alsacienne.


Des travaux considérables...

Située en plein cœur de la Neustadt strasbourgeoise, la Bibliothèque Nationale et Universitaire, construite à la fin du XIXe siècle, a été inaugurée en août 1871. A cette période, la grande quantité d’ouvrages conservés à Strasbourg permet à la ville de se distinguer. 

Néanmoins, il est important de préciser que l'espace intérieur, tel qu'il était il y a quatre ans, n'était pas l'original mais résultait en grande partie de travaux de restructuration entrepris au début des années 1950 – suite aux bombardements de Strasbourg, en 1944. Au cours des années suivantes, d'autres modifications sont venues transformer le bâtiment et lui donner l'apparence que nous connaissions.

Amorcée il y a maintenant quatre ans, cette nouvelle vague de travaux plus que conséquente résulte d'une réflexion amorcée il y a près de quinze ans, à la fin des années 1990. En effet, à cette période, un comité d’experts constate une certaine fragilité du bâtiment, notamment en cas d'incendie, ce qui met directement en danger le public mais aussi les collections conservées dans les locaux. Un travail de remaniement général s’impose alors. C'est à l'Agence Nicolas Michelin et Associés que sont confiés ces réaménagements et qu'incombe la tâche de remettre l'édifice aux normes. Après de nombreux pourparlers, les travaux commencent en 2011.

Si certains ont eu la chance de suivre l’évolution du chantier, la plupart des strasbourgeois a découvert le résultat de la transformation de l’édifice la semaine dernière, à l’occasion des journées portes ouvertes ou de sa réouverture officielle, le lundi 24 novembre.

 

...qui bouleversent totalement l'espace et l'agencement intérieurs

Entrer pour la première fois dans le nouveau hall de la Bibliothèque National et Universitaire constitue un dépaysement indéniable, considérable, une expérience des plus surprenantes pour les habitués des lieux. En effet, l'intérieur de l'édifice est méconnaissable, il paraît métamorphosé. Plus que des travaux de réaménagement c'est une véritable restructuration qui s'est opérée ces dernières années.

En entrant dans le hall principal, le lecteur se trouve désormais confronté à un vaste escalier. Il pénètre ainsi dans l’atrium où se trouvent l’accueil ainsi que les espaces de prêt et de retour d’ouvrage. Ce premier espace est sobre et épuré, il se démarque de l’ensemble par son atmosphère noir et or. Il desserre également la salle d’exposition, l’auditorium et la cafétéria. Un second escalier, cette fois en colimaçon, part de ce premier pallier. Placé au centre du bâtiment, cet escalier monumental, élancé, presque aérien, permet d’accéder aux différents espaces de lecture, répartis en quatre plateaux. Il est éclairé de façon zénithale. En effet, ce nouvel agencement, organisé autour de l’espace central et de son dôme, permet de baigner de lumière l'ensemble des espaces ouverts au public. De plus, de grandes baies vitrées assurent la clarté des salles de lecture, en font des espaces particulièrement lumineux et agréables, des lieux de travail de qualité. Les murs, d'un blanc immaculé, contribuent à la luminosité ambiante. Plus de 650 places assises et près de 200 000 ouvrages en libre accès sont ainsi proposés aux lecteurs. Le reste de la collection est bien sûr toujours consultable ou empruntable sur demande.

Bien sûr, l’ensemble de l’édifice n'est pas concernée par ces transformations : la façade de la Bibliothèque Nationale et Universitaire conserve son style néo-renaissance italienne d'origine.


nouvelleBNU   nouvelleBNU1


nouvelleBNU3 


nouvelleBNU4

 

Malgré les travaux, la bibliothèque n’a pas interrompu sa programmation et a continué à proposer conférences, rencontres et autres rendez-vous culturels. Néanmoins, l’agenda de cette fin d’année, particulièrement riche, est à la hauteur de l’événement et célèbre comme il se doit cette réouverture. En effet, plusieurs manifestations viennent animer le mois de décembre, à commencer par une nouvelle exposition, « 1914 La Mort des poètes » - présentée jusqu’au 1er février 2015. Plusieurs temps forts sont prévus en parallèle, notamment une conférence, le jeudi 18 décembre, consacrée à la poésie, plus précisément aux conséquences de la Première Guerre Mondiale sur l’évolution de cet art et de ses auteurs.


Où ?

 

Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg

6, place de la République

67000 Strasbourg

 

Le hall d’accueil ainsi que la salle d’exposition sont ouverts au public. Néanmoins, l’accès aux salles de lectures est réservé aux lecteurs et abonnés de la bibliothèque. Certaines occasions, comme les Journées Européennes du Patrimoine, permettent aux curieux de découvrir ces espaces.

 

Plus d'informations sur le site de la bibliothèque.

Texte : Zoé Fugler