Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
Concert basses

La basse continue, fondement de la musique baroque 27/01/2014

Concert



Pour faire suite à l'édition 2013, alors consacrée aux percussions, l'édition 2014 du festival de la Scène Locale a mis les basses à l'honneur.

Entre le 11 et le 30 janvier, le festival met l'accent sur toutes les formes de basses et leur importance dans la musique.


Les médiathèques de la ville de Strasbourg ont le plaisir de vous inviter au dernier concert du festival, ce jeudi le 30 à la médiathèque de la Robertsau. Vous y découvrirez la basse continue, une technique trop méconnue mais dont la forme a joué un rôle prépondérant dans l'évolution de la musique. En effet, dès le début du 17ème siècle des pièces pour basses seules commencent à apparaître dans le monde musical.

La musique baroque s'approprie vite la basse continue qui n'est pas, comme pourrait le croire un profane en la matière, un instrument en soi mais bien au contraire une technique d'improvisation musicale. La ligne de basse est alors écrite, plus ou moins précisément, et jouée par un ou plusieurs instruments tels que la contrebasse ou le violoncelle. Pour compléter ce moment, des instruments harmoniques viennent se superposer au mouvement de la ligne de basse. Ce mouvement initialement propre à la musique baroque est appelé continuo ou « basse continue ».

Grâce à des étudiants du Conservatoire de Strasbourg qui ont bien voulu se prêter à cet exercice de style un peu particulier (Memi Ueno, théorbe et vihuela, Mamiko Someda, orgue, Hélène Rydzek et Mathias Le Rider, violes) le public sera amené à découvrir ou à redécouvrir la beauté de cette musique grave et sensible.


Au sortir de ce festival on gardera en tête l'aspect très éclectique et varié de la programmation 2014. Pour sa sixième édition, Scène Locale a tenu à mettre l'accent à la fois sur la culture régionale avec de la folk vosgienne aussi bien que sur la culture musicale classique et moderne, comme le prouvent aussi bien ce dernier concert de la programmation, que celui du 18 janvier qui mêlait jazz et hip hop.






Où et quand ?

Jeudi 30 janvier à 19h

Médiathèque de la Robertsau

Rue Mélanie

Strasbourg.