Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 

Un corse en Alsace 09/02/2013

Ce lundi 11 février, le Prix Goncourt 2012 sera présent à la Librairie Kléber.

Jérôme Ferrari est né à Paris en1968. Il obtient d'abord une licence de philosophie à Paris 1. Puis, il découvre la Corse où il part pour enseigner la philosophie au lycée de Porto-Vecchio. A la même période, il organise des cafés philosophiques à Bastia puis émigre vers Alger pour devenir professeur au lycée International Alexandre Dumas. Son goût pour le voyage et l'enseignement le poursuit et le pousse à devenir professeur de philosophie au lycée français Louis Massignon d'Abou Dhabi en septembre 2012.

Il a publié 5 romans chez la très prestigieuse maison d'éditions Actes Sud. Presque tous ont été récompensés par divers prix. Ainsi, Jérôme Ferrari se fait vite un nom. Le premier de ses romans Dans le secret est publié en 2007.  En 2008, il publie Balco Atlantico puis Un dieu un animal qui reçoit le prix Landerneau. En 2010, Où j'ai laissé mon âme est gratifié du prix roman France Télévisions, du prix Initiales, du prix Larbaud et du grand prix Poncetton de la SGLD. En 2012 enfin, paraît Le sermon sur la chute de Rome. Consécration. Prix Goncourt 2012.

Le sermon sur la chute de Rome présente quatre histoires entremêlées (qui fusionneront pour en n'en faire plus que trois) qui tournent autour d'un bar, épicentre de la fable d'un monde intemporel. Après avoir abandonné ses études pour en obtenir la gérance, Matthieu et son ami Libero vont tenter d'en faire un endroit idéal. Autour de Matthieu se développe l'histoire de son grand-père et de sa sœur Amélie. Le livre relate une chute, celle d'un monde tant espéré par Matthieu. Divisé en 7 parties, chaque partie du livre prend pour titre des extraits de la Cité de Dieu de Saint Augustin.

Nous voilà donc plongés dans la fin d'une époque, dans le temps du changement où la beauté prend fin, où les douces choses tendent vers leur fin. « L'enfer c'est les autres » ne prend rarement sa signification aussi bien que dans Le sermon sur la chute de Rome. Désinvolture, sexe et cynisme sont les maîtres mots de ce nouvel empire. Voilà qui nous rappelle la Naissance de la Tragédie de Nietzsche poussée à son paroxysme : Dionysos est érigé comme nouveau Dieu et l'harmonie apollinienne ferme les yeux doucement. Quoi de plus dur qu'une prise de conscience de la finitude ? Jérôme Ferrari laisse au majestueux Saint Augustin l'explication de cette chute sans fin. Saint Augustin exprime le creuset entre vouloir et pouvoir comme base de la défaillance de l'humain. C'est au travers d'une mise en lumière sur la malédiction qui condamne les êtres à l'effondrement que nous comprenons mieux d'où naissent nos impossibles mythologies.


ferrari_jerome


Où et quand ?

Librairie Kleber
Place Kleber
67000 Strasbourg
Lundi 11 février à 17h
http://www.librairie-kleber.com

Combien ?

Entrée gratuite