Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

roland-perret-autoportrait-nalsace

Roland Perret, un nétonnant nauteur 01/11/2013

Pour vous donner envie de le découvrir, brève description d’un « nartiste » à part entière.

Roland Perret est fresquiste, artiste-peintre autodidacte et nambassadeur de la Nalsace. Il est notamment connu pour avoir couvert nombre de murs alsaciens de ses trompe-l’œil étonnants.


roland perret 3
    Hommage à Bugatti, Molsheim


La genèse d'une oeuvre


Né en mars 1955 à Molsheim, Roland Perret grandit le crayon à la main, toujours prêt à gribouiller quelques facéties sur un bout de papier. Seulement voilà, le jeune garçon a un don. Il dessine avec technique, sans compter une imagination débordante et originale qui inspire sa fine plume. Tous azimuts, l’écolier laisse une trace des rêves qu’il a fait la nuit, de ses idées fantasques ou bien réelles, bref, il n’arrête pas de dessiner. Au début des années 1970, il obtient ainsi un prix au « Salon régional d’art » de Sélestat (aujourd’hui appelé Sélest’art).

Sa monomanie le conduira jusqu’à Paris où il entreprend une carrière d’art fantastique. Son côté virtuose ne tarit pas, Roland Perret est un autodidacte qui s’intéresse à toutes les techniques et les formes de l’art pictural. Il étudie les grands maîtres pour parfaire ses connaissances et acquérir une technique irréprochable.
Véritable artisan, il a toujours vécu de son art, de la gravure sur cuivre à la peinture monumentale, sans oublier ses expériences variées, dont la peinture de chevalet. Lorsqu’il revient en Alsace, il développe le trompe-l’œil, une forme qu’il avait jusque-là utilisé pour ses toiles, à l’échelle monumentale. C’est ainsi que l’artiste devient fresquiste. Il décore les murs d Molsheim, Wisches, Strasbourg, Mulhouse. Les trompe-l’œil, qu’on retrouve ça et là dans les quatre coins de la capitale alsacienne, remportent un vif succès régional. Ces fresques ont toutes été répertoriées sur le site « illusions murales » et retracent le parcours et l’historique de chaque œuvre « peinte sur mur » de Roland Perret. Lequel devient connu par les Alsaciens, friands de ces petits tours de passe qu’ils apprécient découvrir au coin des rues ou sur les murs de leur resto préféré. 


roland perret 1     Lavoir d’ Herrsbach, Wisches


Les histoires de Roland

Outre ses peintures murales, le fresquiste décide de commencer à faire des « nillustrations ». Nous nommes en 2005 et le cinquantenaire souhaite larguer les amarres, se laisser porter par la vague et retrouver un grain de folie dans sa vie. Les « nillustrations », ce sont des illustrations de nains alsaciens, en référence à l’univers de Tolkien et du tellement célèbre Seigneur des Anneaux. En 2006, les premiers nains alsaciens made in Roland Perret sont nés : La Nalsace et les Nalsaciens est publié aux éditions Petites Vagues. Trois autres suivront : La Nalsace et la Narmorigue, Le Namour de la Nalsace et le petit dernier, paru aux éditions de la Nuée Bleue, Les délires de la choucroute dans la Nalsace en 2013.
Le « nauteur » comme il aime s’appeler, a créé un monde parallèle, peuplé de nains alsaciens, de fantaisie et d’onirisme. A la fois humoristique, pédagogique et métaphysique, les histoires de Roland Perret plonge leur lecteur dans une atmosphère fantasque et enfantine. Ce « n » qui précède chacun des termes qu’emploie l’auteur lorsqu’il parle de la « Nalsace » fait parti de tout cet univers qu’il a façonné avec sa plume et ses mots. Un nouveau vocabulaire, en quelque sorte, pour faire référence à ces petits hommes alsaciens et préserver une douce touche du monde de l’enfance. Soucieux de leur donner un cadre de vie, il a situé ces « nalsaciens » dans le centre lumineux de la terre, la « nintérieure ».
Il partage alors avec ses lecteurs sa vision philosophique, décalée, du monde qui nous entoure et dans lequel nous vivons. Il parcourt l’Alsace avec ses petits quidams originaux et fait découvrir la région à son public comme des lieux et des coutumes pas toujours connus. Les dessins à eux seuls se suffisent pour comprendre les livres de Roland Perret. Mais si l’on prend la peine de lire les textes qui accompagnent les illustrations, on se rendra vite compte qu’il y a une certaine profondeur dans les propos tenus, une connaissance réelle et un trait d’humour à toute épreuve. Peut-être faut-il être capable de lire un peu entre les lignes, pour percevoir toute la richesse de l’œuvre du Nambassadeur de la Nalsace.


roland perret 2

 9 panneaux de 3,50 m de haut habillent les fenêtres murées de la façade du cinéma Star Saint Exupéry à Strasbourg. On retrouve en trompe- l'oeil les fastes de l' ancienne salle de bal avec plafond peint , lustres ,stucs et atlantes de plâtre. Sur le devant de la scène on reconnait des acteurs de cinéma célèbres. Ils ont tous un rapport avec le cinéma alsacien. Sur les côtés 4 statues s'intègrent parfaitement dans ce superbe édifice. Ces figures de faux grès portent des objets "réels" en relation avec le cinéma, offrant des trophées ou filmant les vedettes.


Zoom sur … Les délires de la choucroute

La Nalsace est de retour ce mois-ci avec le quatrième tome de la saga du nauteur-nillustrateur, Les délires de la choucroute. L'écrivain s’attaque cette fois au plus alsacien des plats : la choucroute. Avec des questions existentielles, comme savoir si le yoga de la choucroute se pratique en Nalsace, pourquoi parle-t-on des naissances dans les choux ou encore découvrir quels sont les secrets alchimiques et cosmiques de la choucroute… Tout un voyage initiatique dans une Nalsace pétillante et pleine de vie, remplie de mystères que l’auteur tente de percer à jour, en compagnie de son lecteur. Véritables découvertes ou extraordinaires idées fantasques, les mots d’esprit de Roland Perret sont illustrés par son habile coup de crayon. L’occasion de partir dans les secrets les mieux enfouis de la choucroute alsacienne, à la rencontre des Huns, des Chinois, mais aussi d’astrologues, des bâtisseurs de la cathédrale, des fées, d’Alain Choucon et de grands cuisiniers…

A noter que depuis 2006, le père des « nalsaciens » organise un festival pour les « Namis de la Nalsace » à Molsheim. Cette année, il se déroulera les 2 et 3 novembre.


roland perret


Pour découvrir les profondeurs du monde de la Nalsace, plus d'infos sur le site du nauteur : Roland Perret


Rédaction: Camille Feireisen
Photo: Roland Perret,source: site de l'auteur
Illustrations: Fresques de Roland Perret, source: site "illusions murales"