Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

pietrek

L'Histoire chez Gérald Pietrek 11/05/2013

Le débat entre fiction et Histoire est une « gué-guerre » habituelle dans le monde littéraire. Gérald Pietrek, lui, nous propose de lier les deux. Retour sur une démarche.



Connaître la personne ...

Gérald Pietrek est né en 1943 à Reims et vit en Alsace depuis presque un demi-siècle. Il a voyagé dans le monde entier puisqu'il a fait ses études en France, en Allemagne et en Argentine, cela expliquant en partie son multiculturalisme et son goût pour l'ailleurs. Sa carrière est à l'image de sa formation, diverse et variée mais il opte finalement pour une carrière juridique. En parallèle, Gérald Pietrek se passionne pour les sciences et techniques et chose plus rare : la criminalistique.

Toutefois, si il est bien une discipline des sciences humaines qui interpelle le bonhomme c'est l'Histoire. De fait, celle-ci est un moyen de saisir le monde et/ou de le dire. Les civilisations d'Amérique Centrale et du Sud, la civilisation égyptienne, l'Histoire romaine et l'Histoire de France dans son contexte européen, mais aussi Louis XI, Richelieu, la Révolution Française, l'épopée du 1er Empire, la faillite de la paix (1918-1939) sont les sujets de prédilection de Gérald Pietrek. L'intérêt que porte notre auteur à l'Histoire a à voir avec le côté caché des choses. Le secret est ce qui a toujours fondé et influencé les plus grands événements et c'est en partie dans ce sens là que les mystères de l'Histoire en général (et plus particulièrement l'affaire Louis XVII dite "du Temple") ont largement retenu l'attention de notre auteur.

L'Histoire présente aussi des personnages, elle se joue avec de grands acteurs du monde, qu'ils soient des anonymes ou de grands illustres, mais qui ont en commun d'avoir pu modifier le cours des choses. Cette partie immergée de l'Histoire est celle qui trouble, qui fascine Gérald Pietrek, et ce, parce qu'elle prouve que les actions des uns influencent durablement les événements. A partir de là, il n'y a qu'un pas pour transformer l'intérêt en travail d'écriture, un travail porté par des recherches historiques aussi variées que précises, mais aussi par la rédaction d'articles, la présentation de conférences et d'expositions. Cette inclination naturelle pour l'interrogation des faits historiques est d'ailleurs la matière de son premier livre Simon Présidan, ce livre qui relate l'histoire d'Antoine Simon, bourreau d'enfants, nous montre aussi un autre visage du personnage dans la mesure où Gérald Pietrek questionne la sordide légende de manière à lui ôter son sinistre vernis légendaire. L'Histoire est comme un diamant, chaque facette en présente un reflet différent.


pietrek 3


Ce goût pour le « hors du commun » a permis à Gérald Pietrek de trouver son public, des gens comme lui amoureux des intrigues de l'Histoire, de l'autre face des choses, permettant de dire que la vérité n'est pas toujours à la place que l'on lui a attribuée.

Aujourd'hui, Gérald Pietrek est membre de la Société des Ecrivains d'Alsace, de Lorraine et du Territoire de Belfort (SEALB), de l'Association des Auteurs et Artistes d'Alsace et de l'Association Europe-Culure-Echange "EUCKEA" (Association internationale de Promotion Culturelle Humaniste)..


… comprendre ses romans …


Au départ, Gérald Pietrek tutoie les frontières et refuse de choisir entre fiction et Histoire, les deux intrinsèquement liés, fournissent d'ailleurs le terreau nourricier de ses romans, et ce, depuis le début de sa carrière. En effet, L'ombre du temple I, deuxième ouvrage de l'auteur, nous permet de rencontrer Robespierre, personnage réel. La plupart des romans de Gérald Pietrek ont ainsi un cadre historique et nous transportent dans un temps qui n'est pas le notre.


pietrek 2


A l'orée des romans de Gérald Pietrek, il y a donc une recherche historique forte, une volonté de nous transporter dans un monde qui est bel et bien celui de la fiction mais qui, en même temps, revêt un « caractère historique ». L'idée est peut-être de mettre à la portée de tous la petite histoire, celle en marge de la grande Histoire, et par la même de rappeler une des fonctions du roman, comme instrument de connaissance. La reconstitution du passé liée à la puissance de l'imaginaire permet de dépasser la dichotomie entre la fiction et les faits véritables pour en revenir à un débat qui est à la source de la littérature puisqu'il fait déjà partie des objets d'interrogation de la Poétique d'Aristote.

A travers l'écumoire de l'Histoire, se retrouvent les marges, celles qui nourrissent le romancier et qui alimentent le récit. En d'autres termes : l'Histoire est très justement la matière de l'histoire.


...se focaliser sur la République de Weimar ou la Force des choses.


Ces dernières années, Gérald Pietrek s'est consacré à u nouveau projet, un projet qui a permis de mettre au jour une œuvre somme et qui a justifié des années de travail par la recherche que celle-ci a demandé. En effet, Gérald Pietrek a décidé de nous faire connaître l'histoire de la République de Weimar, histoire peu connue en France. D'une part, parce qu'elle ne fait pas directement partie de l'Histoire enseignée en France et d'autre part, parce que l'auteur lève le voile sur une période de l'Histoire qui reste peu connue en France. Cette période  reste pourtant une des plus importantes du XXème siècle car elle explique (ou tout du moins) pointe du doigt les facteurs ayant favorisé la montée du nazisme.

pietrek 1

En effet, La République de Weimar ou la Force des choses revient sur l'Allemagne aux lendemains de la première guerre mondiale, des conditions du traité de Versailles jusqu'au 30 janvier 1933, date clef de l’avènement du régime national-socialiste au pouvoir. Pour autant, si ce livre explore l'histoire de la République de Weimar, on aurait tort de penser qu'il l'explique de façon autarcique dans le sens où il interroge également  « la succession des événements avec leurs implications, tant nationales qu'internationales, interdépendantales sous leurs aspects les plus divers, politiques, économiques, militaires, scientifiques, culturels ou même sportifs ».

Cette imposante chronologie est alors puisée directement aux meilleures sources de l'information (Gérald Pietrek a largement travaillé avec le Deutsches Historisches Museum de Berlin) et relaté de manière synthétique. Toutefois, cet ensemble surprend également par sa précision, puisque Gérald Pietrek a par exemple, cherché les chiffres officiels des élections de chaque Länder pour expliquer la montée du parti national-socialiste et expliquer qu'est ce qui a permis le chamboulement du terrible IIIème Reich qui succédera à la République de Weimar. En effet, cette étude couvre vingt ans d'Histoire consignés dans 13 tomes (un quatorzième rassemblant des documents officiels et formant les annexes) formant un tout d'un peu plus de 3500 pages. Gérald Pietrek a voulu, grâce à cet ensemble d'ouvrages faire « un instrument de connaissance solide et simple à utiliser, et par là même, un outil aussi efficace qu’indispensable ».

Ce livre revêt une grande capacité pédagogique, Gérald Pietrek étant soucieux de parler au plus grand nombre.


Plus d'infos sur le blog de l'auteur :http://www.geraldpietrek.blogspot.fr/

Propos: Mélissa Reymann