Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
mamcs1

« Interférences / Interferenzen. Architecture. Allemagne–France, 1800–2000 » 01/04/2013

Le MAMCS vous propose une vaste exposition qui mêle architecture, art et histoire.


Cette nouvelle expo dresse un panorama inédit des interactions architecturales et urbaines unissant la France et l'Allemagne. L'expo met en avant ces relations des lendemains de la Révolution française à nos jours. Elle renouvelle la façon d’aborder l’histoire franco-allemande en s'appuyant sur l’architecture et l’urbanisme.

Les constructions et l’aménagement des territoires sont au centre des relations entre nos deux pays  depuis le crépuscule de 1789. « Interférences / Interferenzen » explore à travers les villes, monuments, débats et figures intellectuelles, l’espace architectural et son évolution, le mouvement et la transformation, hésitant entre renouvellement du paysage et pérennité de certains bâtiments. Les architectes majeurs des deux côtés de la frontière seront présentés, ainsi que les artistes et autres intellectuels qui ont promu les interactions entre nos deux civilisations. De Karl-Friedrich Schinkel à Jean Nouvel, en passant par Gottfried Semper, Le Corbusier ou Rudolf Schwarz, une attention particulière sera portée aux grands noms. Les relations en miroir entre les métropoles comme Paris et Berlin, mais aussi par les territoires frontaliers transformés par le jeu des annexions et des occupations tels que Strasbourg, Metz, la Rhénanie et la Sarre seront aussi mises en lumière.


« Interférences/Interferenzen » vous présentera plus de 400 œuvres et objets dont la plupart n'ont jamais été exposés. Parmi les petites et grandes trouvailles de l'exposition, divers supports se partageront la vedette : plans et dessins d’architectes, maquettes, photographies, films, livres et œuvres dont des œuvres majeures comme celle de Victor Hugo. L’exposition adopte un fil chronologique mais ménage également des approches thématiques tout en favorisant croisements et confrontations. Aussi, l'expo, divisée en 9 sections adoptera une progression chronologique : débats entre gothique et classicisme,développements de l’âge industriel, nouvelles urbanités et nationalismes à la fin du XIXe siècle, esthétiques de la réforme, modernité dans l’entre-deux-guerres, occupation et la reconstruction, spectacularisation de l’architecture, crise du moderne et le retour à l’urbanité dans les années 1960 à 1980 et enfin perspectives européennes depuis la chute du Mur de Berlin.

La Ville de Strasbourg et ses architectures occuperont une part importante de l’exposition. L’histoire de la Neustad sera particulièrement mise en lumière.


Cette exposition est réalisée par les Musées de la Ville de Strasbourg en partenariat avec le Deutsches Architekturmuseum de Francfort qui la présentera du 28 septembre 2013 au 13 janvier 2014 et avec le soutien de la Communauté urbaine de Strasbourg et de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Strasbourg.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’État.

Elle bénéficie du label de l’Année franco-allemande - Cinquantenaire du Traité de l'Élysée.

Un livre-catalogue d’exposition réunissant une vingtaine d’auteurs et 500 illustrations environ accompagne l’exposition.


Commissariat :Jean-Louis Cohen, historien de l’architecture et Professeur à New York University

Hartmut Frank, historien de l’architecture et Professeur àla Hafen-City Universität de Hambourg.

Commissaire associé : Volker Ziegler, maître-assistant à l’École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg.

Scénographie :Béatrice Jullien, Frenak & Jullien Architectes


Où et quand ?

Musée d’Art Moderne et Contemporain
Strasbourg
Du 30 mars au 21 juillet

mamcs