Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
brassens

De la parole au chant il n'y a qu'un pas 19/03/2013

Et si la poésie se chantait ? Ou mieux si le chant était poésie ?

Si l'on connaît tous aujourd’hui les grands succès de Brassens tels que « la mauvaise réputation »  ou « chanson pour l'auvergnat » (pour ne citer qu'eux) on oublie parfois qu'il fut également acteur et romancier. Pourtant, cela semble légitime de la part d'un artiste aussi complet et amoureux des mots que Georges. En effet, ses chansons sont de beaux morceaux d'écriture : de la poésie chantée et enchanteresse. L'écriture était d'ailleurs partie intégrante de la vie et de la carrière de Brassens, c'est pourquoi il écrivait parfois des poèmes qu'il ne mettait pas en chanson. De ces textes, il décida de faire la matière des recueils de poèmes qu'il publia. Toutefois, Brassens, lorsqu'on lui disait que ses chansons étaient de la poésie restait dubitatif et se défendait de porter un tel jugement sur son œuvre. Qu'on l'ait jugé poète, cela ne le concernait pas.

La musique chez Brassens créée un monde à part et totalement autonome le temps d'une chanson. Ce monde est régit sur le mode de la dénonciation et ce en ayant recours à l'humour noir. Aussi, musicien iconoclaste et provocateur, voire dans certaines de ses chansons, politique, il revêt désormais le visage de l'auteur-compositeur révolté.

Pour autant, Brassens apparaît comme profondément ouvert sur le monde et au service de la diversité culturelle. C'est sur cette dimension surtout qu'insistera le concert « quand un poète enchante le monde, célébration culturelle à travers l'œuvre de Georges Brassens ». Ce concert sera donné par des membres de l’Amicale du Conseil de l’Europe. Cette Amicale, riche de la diversité de ses membres, interprétera des chansons de Brassens dans des langues parlées aux quatre coins de l’Europe et pourquoi pas : au-delà.


Où et quand ?
Médiathèque André Malraux
Presqu’île Malraux
67000 Strasbourg
Salle de Conférences
Rez-de-chaussée
Jeudi 21/03 à 18h30

brassens 1