Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
hugo

André Pomarat lit La Légende des siècles 25/02/2013

Lundi 4 mars, André Pomarat  bouclera son tour des lectures de poèmes de Victor Hugo avec des extraits de la somptueuse Légende des Siècles.

André Pomarat est né en 1930 et a été élève au TNS puis engagé par Hubert Gignoux avec qui il travaille pendant près de 20 ans. Il quitte le TNS après le départ de ce dernier. Il dirige ensuite la M.A.L. (Maison des Arts et Loisirs) puis créé le festival des « Giboulées de la marionnette ». Il soutient activement d'autres formes d'expression qui se trouvent parfois dans les marges du spectacle vivant où il met en avant son goût pour la langue. Il faut attendre 2010 pour qu'André Pomarat revienne au TNS pour son rôle de Firs dans La Ceriseraie de Tchekov.


André Pomarat est un comédien amoureux de la langue française et plus particulièrement de la manière dont Victor Hugo se l'est appropriée pour en restituer toute la vigueur et la beauté. La Légende des Siècles, recueil de poèmes, permet d'embrasser l'histoire et l'évolution de l'humanité. Ce livre n'a peut-être jamais été autant d'actualité qu'aujourd'hui. Véritable épopée moderne selon Baudelaire, le poète contemple le mur des siècles, mur sur lequel les temps se fondent les uns dans les autres et où se déploie devant nos yeux le cortège de l'humanité. Aussi, Victor Hugo, s'attache à des figures noires qui, souvent issues de son imagination, incarnent et représentent leur siècle. Les mythes côtoient les faits de société au cœur du livre. Victor Hugo dessine alors la condition humaine et illustre son cheminement : allant des ténèbres les plus profondes à la lumière la plus éclatante.


« Ce livre, c'est le reste effrayant de Babel ;
C'est la lugubre Tour des Choses, l'édifice
Du bien, du mal, des pleurs, du deuil, du sacrifice,
Fier jadis, dominant les lointains horizons,
Aujourd'hui n'ayant plus que de hideux tronçons,
Épars, couchés, perdus dans l'obscure vallée ;
C'est l'épopée humaine, âpre, immense — écroulée. »


Sans doute l'un des plus grands recueils lu par l'un des plus grands comédiens.

légende des siècles

Où et quand ?
TNS
Place de la République
67000 Strasbourg
20h
Renseignements au 0388248800 ( si l'entrée est gratuite, il est fortement recommandé de réserver ses places)