Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

David-Georges Picard DRAC

Un nouveau conseiller du livre et de la Lecture en Alsace 20/01/2012

Depuis le 1er janvier, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) d'Alsace a un nouveau conseiller du livre et de la lecture (CLL), David-Georges Picard. Présentation.

Précédemment conservateur à la Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg, chargé de mission pour l’action culturelle, les relations internationales et la communication externe, David-Georges Picard occupait un poste très prenant : « Il y avait beaucoup à faire, mais c'était un travail passionnant », reconnaît-il. En un peu plus de trois ans et demi, il a participé à l'élaboration de neuf expositions, la plupart présentant une thématique en lien avec l'Allemagne ou la Russie ; il s'est également occupé des questions de numérisation, des relations avec d'autres bibliothèques du territoire national et au niveau international.

Alsacien de naissance, David-Georges Picard est diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Bordeaux où il a suivi la filière franco-allemande. Reçu au concours des conservateurs, il a ensuite suivi un stage à Göttingen à la Bibliothèque d'État, et plus spécifiquement au centre de numérisation, « le deuxième en Allemagne après celui de Munich ». Puis il a travaillé à la Bayerische Staatsbibliothek ( Bibliothèque d'État de Bavière), une des plus importantes bibliothèques en Europe, toujours sur les questions de numérisation. Ce travail de terrain a abouti à la rédaction d'un mémoire de fin d'études portant sur l'élaboration et la réalisation de projets allemands de numérisation.

David-Georges Picard DRAC


C'est par le biais de sa spécialisation dans les questions de numérisation, mais aussi parce qu'il est parfaitement bilingue allemand, que David-Georges Picard a eu l'opportunité d'entrer à la BNU de Strasbourg. « C'est un poste qui ne se refuse pas ». Et de s'expliquer : « À la BNU, j'étais au cœur de l'action, de projets d'envergure tournés vers l'international, avec un calendrier dynamisant, motivant ».

Pratiques numériques


Aujourd'hui, à l'âge de 29 ans, David-Georges Picard entame une nouvelle aventure. Il remplace Christelle Creff promue, depuis l'automne 2011, directrice régionale adjointe des affaires culturelles d'Alsace. Bien évidemment, les questions du numérique l'intéressent au premier chef, mais David-Georges Picard entend aussi « être un acteur de la création, en soutenant la transversalité ». Grand lecteur, il a toujours un livre à portée de main. Le nouveau conseiller du livre et de la lecture de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, une des plus anciennes de France – elle a été créée, en 1969, par André Malraux, en même temps que la DRAC de Rhône-Alpes et celle des Pays de la Loire – est convaincu que « les pratiques numériques ramènent vers le livre ». Certes, « le matraquage de la crise ne pousse pas spontanément à la consommation du culturel, mais on aura toujours besoin de lecture ». Et pour David-Georges Picard, Les bibliothèques jouent là un rôle essentiel.

Accompagner la création en soutenant la transversalité


Dès la prise de ses fonctions, le nouveau « CLL » s'est fixé comme tâche première de rencontrer les différents acteurs du livre, de manière à connaître leurs attentes et étudier comment coordonner les besoins. Il veut avoir un panorama sur les projets et les stratégies de développement, se pencher sur les engagements et les stratégies des collectivités publiques, et point important, il a la ferme volonté de rester ouvert au caractère transfrontalier de la région.                       

               
Crédit photo et article : Sandra Schuhler-Bastian