Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
Ahmedabad

"No life, last night": voyage nocturne à Ahmedabad 18/11/2012

C'est une toute autre image d'Ahmedabad que nous offre Frédéric Delangle. Une vision nocturne et silencieuse de cette étonnante ville indienne, ville de la multitude et de l'excès.
Exposition du 22 au 26 novembre.

 

Dans le cadre de St'art, exposition des arts contemporains à Strasbourg (du 22 au 26 novembre), La Chambre, association pour la photographie, présente l'exposition "No life, last night" du photographe Frédéric Delangle.

Ahmedabad est la principale ville de l'Etat du Gujarat, au nord-ouest de l'Inde. Avec environ six millions d'habitants, elle est la sixième ville d'Inde. Cité mythique, autrefois appelée le "Manchester de l'Inde", Ahmedabad offre à voir une mosaïque architecturale: architectures angloindiennes du temps des colonies, style art-déco se mêlent aux constructions plus récentes de béton et de métal. Une modernité progressive, qui ne cesse pourtant pas de cohabiter avec un passé encore bien présent.

Il y a maintenant 50 ans, Henri Cartier-Bresson avait photographié cette ville de jour. Mais depuis, la circulation dans l'agglomération a été largement multipliée. Autant dire qu'il est impossible d'espérer le silence ou l'immobilité. Et si Henri Cartier-Bresson s'était fasciné pour les habitants, c'est l'urbain qui retient l'attention émerveillée de Frédéric Delangle: "Pour la première fois je rentrais dans une ville en ayant limpression de rentrer dans un décor."

Pour ce travail, l'artiste a dû faire preuve de patience. Il voulait en effet échapper aux bruits de la ville, à l'effervescence continue des rues bondées.
Son but: raconter l'histoire de cette ville, à travers le temps et les époques et ses constructions architecturales.

Et pour cela, il fallait redonner sa première place à la ville, sans ses habitants: "C'est la nuit que je remontais au plus loin, quand le chaos de la modernité s'arrêtait je pouvais explorer les entrailles et le squelette de cette cité désertée. C'est dans sa plus grande intimité qu'Ahmedabad se livrait, dans un silence et un calme à la limite du recueillement."

C'est donc lors de ces rares moments de calmes et de sérénité, lorsque le monde moderne s'endort, que Frédéric Delangle a profité d'une intimité avec la ville, et l'a photographiée.

Une belle et rare occasion pour les visiteurs de découvrir Ahmedabad comme ils ne pourront, sans doute, jamais la connaître !

 

Ahmedabad


Un vernissage se tiendra ce jeudi 22 novembre à partir de 18h.
Des places sont à chercher dès maintenant à La Chambre.



Informations pratiques:

La Chambre
4 Place Austerlitz STRASBOURG
67000 Strasbourg

Et pour l'expo:

Start
Parc des expositions du Wacken
67000 Strasbourg