Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
Expo photo La chambre

La « Légende Odermatt » 12/12/2012

La Chambre, association pour la photographie, vous propose de pénétrer dans le quotidien du célèbre photographe Arnold Odermatt. L'artiste s'est fait connaître, tardivement, pour ses clichés sur la police suisse (de 1950 à 1990).

 

C'est l'histoire d'un policier suisse, originaire du canton de Nidwald, prénommé Arnold Odermatt.
Issu d'une famille nombreuse -onze enfants- Arnold Odermatt poursuit tout dabord un apprentissage pour devenir boulanger-pâtissier. Des problèmes de santé l'obligent rapidement à abandonner sa vocation première. Et c'est ainsi qu'en 1948, il entre finalement dans la police, au sein de laquelle il passera les quarante prochaines années.

Portrait d'un homme pas "ordinaire"

Passionné de photographies depuis son plus jeune âge, Arnold Odermatt ne quitte jamais son Rolleiflex.
Et c'est donc en toute insouciance, mais soucieux toutefois de bien faire son travail de policier, qu'il prend des clichés, directement sur le terrain.
Avec naturel, il n'hésite pas à prendre en photos les scènes d'accidents, pour documenter, enrichir ou encore permettre les reconstitutions lors des comptes-rendus de son unité.

Cette pratique, totalement novatrice, suscite alors interrogation, curiosité, parfois même une certaine méfiance dans son entourage. Il s'agit cependant d'une nouveauté révolutionnaire dans la police suisse. Nous sommes dans les années 50 et il est loin d'être habituel de voir quelqu'un prendre des photos de scènes apparemment sans grand intérêt de la vie quotidienne.

Mais justement, l'indifférence, voire le sourire un peu moqueur de ses collègues, permettent paradoxalement à Arnold Odermatt de photographier à sa guise.
Ce qui allait devenir un métier à part entière quelques années plus tard, lui, le vit comme une passion, un à-côté de son métier de policier.
De simples clichés auxquels personne n'apporta beaucoup d'importance.


Le "coup de théâtre"

En 1990, le lieutenant, chef de la police de la route et vice-commandant de la Police cantonale nidwaldienne, prend une retraite bien méritée. Quarante années de bons et loyaux services qui lui ont également permis de peaufiner une oeuvre photographique impressionnante et originale, au coeur de la vie quotidienne de la police nidwaldienne. Une multitude de photographies, parues parfois dans la presse régionale, ou reléguées au fond dun placard.

Et c'est ici que son fils, Urs Odermatt entre en scène. Il redécouvre par hasard les précieux clichés de son père et décide de les dévoiler au public pour la première fois dans une exposition individuelle à Francfort-sur-le-Main.
C'est ici que débute une nouvelle histoire, artistique, pour l'oeuvre d'Arnold Odermatt.

Soudain, les simples clichés, sans prétention, témoins plus qu'acteurs, deviennent de vrais petits objets d'art, considérés pour eux-mêmes, analysés et admirés.
Ils sont ensuite exposés en 1998 à l'Hôtel de Police de Francfort lors de la Foire du livre. Les images en noir et blanc attirent alors l'oeil du commissaire d'exposition, Harald Szeesmann, célèbre dans le milieu. Les photographies furent ensuite exposées à la Biennale de Venise en 2001.
Et la machine était lancée : l'oeil avisé du policier suisse avait visé juste et ses prises de vue trouvèrent rapidement une reconnaissance internationale.


Et une belle visite !

La Chambre propose une exposition riche et variée. Elle parcourt en effet non seulement la vie professionnelle du policier mais aussi des clichés de sa vie personnelle.
L'occasion de découvrir la richesse du travail d'Arnold Odermatt ainsi que les différentes pratiques associées à son art.
En effet, les photographies offrent de réelles mises en scène, parfois avec humour, d'autres se voulant plus sérieuses. La prise de photo est pensée et travaillée par son auteur.

Une exposition riche et variée, à découvrir sans modération !

Une coproduction La Chambre
Centre photographique de Lectoure
Espace Fernet-Branca
Diaphane Pôle photographique de Picardie

 

expo la chambreexpo la chambre 2

 

 Où voir lexpo ?

La Chambre
4 place d'Austerlitz
67000 Strasbourg


Quand ?

L'exposition se déroulera du 14 décembre 2012 au 3 mars 2013
Un vernissage aura lieu le 14 décembre pour le lancement de l'expo.

Pour en savoir plus sur La Chambre...

Qui sommes nous ?