Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

Friehjohrsappell

Friehjohr fer unseri Sproch 24/05/2011

Après une première édition réussie, l'OLCA lance un nouvel appel pour une collecte de textes écrits en alsacien et ce, dans le cadre du « Friehjohr fer unseri Sproch » 2011. Clôture le 30 juin 2011.

Plus de 200 écrits étaient parvenus à l’Office pour la Langue et Culture d’Alsace (OLCA) lors de  l'appel de textes effectué en 2009. Le comité de lecture en avait sélectionné 55 pour les réunir dans un recueil, paru en 2010. Un grand succès. Cela montre, d'une part, l'intérêt porté à un dialecte dont, pourtant, la transmission fléchit depuis plusieurs décennies et, d'autre part, que la langue orale peut parfaitement se transcrire à l'écrit et être compréhensible de tous les locuteurs d'alsacien, grâce à la méthode Orthal.

L'enthousiasme suscité et le résultat obtenu ont convaincu l'OLCA de renouveler l'opération en 2011. La participation à la collecte est ouverte à toutes les personnes pratiquant le dialecte, y compris les apprenants.

Valorisation et transmission du patrimoine linguistique


Depuis une dizaine d'années, l'OLCA met en place des actions en vue de promouvoir l'apprentissage de la langue régionale, en encourageant et en soutenant les cours d'alsacien, en mettant à disposition du public de petits lexiques français-alsacien, des fascicules d'information sur la culture régionale. L'Office favorise également la transmission du dialecte par la famille. En 2001, date de la dernière étude réalisée sur le nombre de personnes pratiquant l'alsacien, 61 % de la population de la région se déclaraient dialectophones – un chiffre en forte diminution depuis 1946 – desquels 96 % disaient l'utiliser principalement dans les relations avec la famille, mais rarement avec leurs jeunes enfants (cf. les statistiques sur www.olcalsace.org). Alors pour faciliter et accompagner la transmission vers les plus jeunes, les parents peuvent recevoir sur demande « une pochette-naissance contenant des conseils pratiques pour une éducation bilingue dès la plus tendre enfance ».

Comme les chiffres l'indiquent, le dialecte a perdu de sa vigueur dans le parler quotidien, tout particulièrement dans les zones urbaines. Longtemps banni, parce qu'il était mal vu au lendemain de la Seconde Guerre mondiale de prononcer des idiomes dialectaux, même dans les cours de récréation, l'alsacien semble aujourd'hui reprendre tout doucement du poids. Il n'a donc pas dit son dernier mot. Preuve en est avec le projet « Sàmmle » dont l'objectif est de « collecter les différents pans du patrimoine linguistique régional » (savoir-faire traditionnels, théâtre dialectal, contes et légendes, chants et musiques traditionnels). Le « Friehjohrsappell fer schriwe un dìchte ùf Elsassisch », autrement dit le Printemps de l'écriture dialectale ou plus simplement la collecte d'écrits en alsacien, s'inscrit directement dans cette démarche de sauvegarde et de valorisation du patrimoine linguistique.

Friehjohrsappell



Votre texte écrit dans un recueil et l'enregistrement oral sur le site


En vue de la collecte actuellement ouverte, toutes les variantes dialectales sont acceptées – avec application de la méthode Orthal pour faciliter l'écriture et la lecture des textes en alsacien – de même que toutes les formes d'écrits (textes en prose ou en vers) hormis les pièces de théâtre, et l'auteur peut traiter la thématique qu'il souhaite. La longueur du texte ne doit pas dépasser trois pages.

Au cours de l'été, le comité de lecture, composé de cinq auteurs alsaciens – tous des amoureux du dialecte – prendra connaissance des textes et sélectionnera les projets « sur la base des critères suivants : originalité et qualité du texte ; intérêt de l’histoire ou des personnages selon la forme du texte ». Les productions choisies composeront la deuxième édition de « Friehjohrsappell fer schriwe un dìchte ùf Elsassisch », un ouvrage à paraître en 2012. Dans le cadre de la valorisation et de la transmission des écrits en dialecte, et en complément du recueil, les auteurs pourront réaliser un enregistrement oral de leur(s) texte(s) qui sera mis en ligne sur le site de l'OLCA.

Alors, à vos plumes !


Les conditions de participation à la collecte d'écrits en alsacien sont téléchargeables sur le site de l’OLCA www.olcalsace.org ou sont disponibles sur simple demande au 03 88 14 31 23. Les écrits sont à adresser à l’OLCA par courriel : annette.weissenburger@olcalsace.org.