Alsatica | Portail des Savoirs en Alsace (retour accueil)

Une exception a été lancée : indexer_SolrServerRequest::execute (URL = http://10.128.1.35:8070/solr/select?q=(%2A%3A%2A)&start=0&rows=0&fl=*,score&fq=((document_accessor%3A0))) failed with error number 7

 
Buste Jean Mentel

Conférence : Les débuts de l’imprimerie en Alsace 14/11/2010

Le 15 novembre, le Professeur Jean-Luc Kahn donnera une conférence sur les débuts de l'imprimerie en Alsace.
Le 15 novembre, à l'occasion du 600ème anniversaire de la naissance de Jean Mentel, le Professeur Jean-Luc Kahn donnera une conférence sur les débuts de l'imprimerie en Alsace.

Né aux environs de 1410, Jean Mentel était un imprimeur-typographe important. Également connu sous le nom de Johannes Mentelin ou Mentlin, on lui doit la Bible à 49 lignes en langue allemande, imprimée en 1466, soit dix ans à peine après la Bible de Gutenberg. Cette première traduction a fait autorité jusqu'à la parution de la Bible de Luther en 1534.


Qui a inventé l'imprimerie ?


D'aucuns prétendent que Jean Mentel serait l'inventeur de l'imprimerie à caractères mobiles. Comment une telle théorie a-t-elle pu voir le jour ? La crainte d'ébruiter trop tôt l'existence de la nouvelle découverte a renforcé l'aura de mystère qui a entouré l'évènement, faisant naître des rumeurs. L'absence de colophon dans nombre de livres de l'époque joue aussi un rôle, et notamment dans la Bible à 42 lignes usuellement attribuée à Gutenberg. Se rajoute la ressemblance entre la Bible à 49 lignes et la Bible de Gutenberg. Sans oublier les questions restées sans réponses qui attisent les rumeurs, on ignore, par exemple, de quelle manière Jean Mentel a acquis la maîtrise de la technique. A-t-il rencontré Gutenberg lors de son passage à Strasbourg? 

Et puis surtout, le petit-fils de Jean Mentel est venu alimenter en son temps la thèse selon laquelle son aïeul aurait été le véritable inventeur. Cette théorie prévaudra jusqu'en 1760, et plus précisément jusqu'à la parution d'un ouvrage de Jean-Daniel Schoepflin intitulé Vindiciae typographicae.

Sélestat commémore le 600e anniversaire de la naissance du premier imprimeur alsacien


La Bibliothèque Humaniste de Sélestat possède plusieurs ouvrages et opuscules remontant à la période s'étalant du XVIIe au XIXe siècles et portant sur les débuts de l'imprimerie en Alsace et sur le séjour de Gutenberg à Strasbourg, parmi lesquels on peut citer le Vindicae typographicae. ainsi qu'une demi-dizaine d'imprimés de Jean Mentel. Actuellement encore uniquement accessibles aux chercheurs, la ville de Sélestat souhaite ouvrir dans l'avenir l'accès de ce patrimoine au grand public et en même temps assurer la conservation des originaux. C'est pourquoi une politique de numérisation de ces précieux ouvrages a été engagée. Il est prévu que les opuscules deviennent accessibles en ligne à la fin de 2010 - début 2011. Quant au fond de Jean Mentel, des contraintes techniques pour leur numérisation repoussent la date de mise en ligne à la fin de 2011.

En attendant, la Bibliothèque Humaniste a invité le professeur Jean-Luc Kahn, grand collectionneur et connaisseur des premiers ouvrages imprimés en Alsace, à présenter le lundi 15 novembre à 18h30 au premier étage de la Bibliothèque une conférence sur Jean Mentel et les débuts de l'imprimerie en Alsace. L'occasion de se plonger « dans les années 1450 – 1460, période de l’essor de ce nouveau mode de reproduction et de diffusion des textes, qui va véritablement révolutionner l’Histoire du livre ».


Lieu et horaire de la conférence :
Bibliothèque Humaniste
1, rue de la bibliothèque
67600 Sélestat

lundi 15 novembre 2010 à 18h30 - 1er étage
Entrée libre et gratuite